Alain Thoraval (HP France) « L’avenir du PC de bureau réside dans le All-in-one ! »

À l'occasion du CES 2021, qui se déroule cette année en ligne du 11 au 14 janvier, nous avons souhaité interroger Alain Thoraval, Responsable Régional chez HP France. Retour sur la gestion de l'épidémie de coronavirus au sein du groupe HP, ainsi que sur le bureau du futur et de l'arrivée de la 5G.

Publié le 14 janvier 2021

La pandémie de COVID-19 a relancé le marché mondial du PC

Le coronavirus a durement marqué certains pans de l’économie, mais il faut croire que les constructeurs de PC se portent plutôt bien. Dopées par le Covid-19, les ventes mondiales de PC bénéficient d’une croissance exceptionnelle, la plus forte en dix ans selon le cabinet Canalys. Mais en interne, comment les fabricants se sont-ils adaptés à cette pandémie ? Qu’ont-ils mis en place ? Et comment imaginent-ils le bureau du fur ? Rencontre avec Alain Thoraval, Responsable Régional chez HP France.

Alain Thoraval - Interview - HP FranceMismo – La pandémie de Covid-19 a « accéléré la transformation digitale » selon Enrique Lopes (CEO HP), comment cela s’est-il traduit au sein du groupe ?

Alain Thoraval – En Interne, les collaborateurs ont été placés en télétravail à 100% dès le mois de mars 2020, et l’intégralité de nos bureaux ont été fermés. Il y a eu une meilleure rentabilité grâce notamment à la fin des déplacements professionnels (frais de bouche, péages, hébergements…). En externe cela s’est traduit par une surchauffe du marché lié à l’équipement informatique. Les ventes de portables se sont envolées mais aussi du côté des écrans et imprimantes personnelles. Il y a également eu une hausse du nombre de souscriptions à nos services, comme par exemple Instant Ink, notre service dédié à l’impression.

Quelle a été la réactivité du groupe HP pour s’adapter aux conséquences de la crise sanitaire ?

Notre réaction a été immédiate et totale ! Et ce dans toutes les régions du monde. Les salariés ont pu bénéficier d’une indemnisation pour s’équiper à la maison (écrans, mobilier, Conferencing…) et ils ont eu la possibilité de venir récupérer du matériel et du mobilier au bureau. L’intégralité des équipes étaient déjà rompu à ce mode de travail et de collaboration, mais certainement pas à 100%.

Quel avenir pour le PC de bureau avec l’avènement du télétravail et des ordinateurs portables ?

Nous sommes passés à trois PC pour un portable il y a dix ans, à, un PC pour un portable il y a cinq ans et enfin à cinq portables pour un PC en 2020. L’avenir du PC de bureau réside dans le All-in-one avec des designs ultra-modernes pour équiper les directions, les espaces d’accueil ou encore le poste familial à la maison. Il faut également des « clients légers » dans les architectures décentralisées.

Selon vous, à quoi ressemblera le bureau du futur ?

Il faut impérativement que le télétravail soit flexible – pourquoi pas 50/50 – avec des « devices » mobiles ultra-légers (moins de 1kg), ultra-autonome (entre 24 et 48h d’autonomie) et ultra-sécurisés.

Vous avez déjà pris le virage de la 5G en l’intégrant à votre Elitebook x360. Selon vous, comment cette technologie va bouleverser notre façon d’utiliser les ordinateurs ?

Dans un premier temps, la 5G devrait résoudre les problèmes de connexion domestique. Une meilleure bande passante pour toute la famille, qui pourra faire face aux pics horaires. Ensuite, un besoin décuplé par les conférences/webinars qui ont remplacé le présentiel. La 5G devrait également décupler l’importance des objets connectés et donc autonomes (IoT).