Les 10 points clés pour bien réussir une campagne emailing

L’emailing a encore de beaux jours devant lui. Cet outil à fort potentiel, enrichit par de nouvelles technologies et des solutions de plus en plus innovantes, vous permet de renforcer la relation avec vos clients et de tisser des liens avec vos prospects. Faut-il encore savoir bien l’utiliser, car il n’est pas rare de voir des campagnes emailing bâclées, sources de déception pour les webmarkeurs et d’agacement pour les clients.

Emailing marketing CRM Athénéo

Publié le 10 avril 2018

Tags :

crm marketing

emailing

Que ce soit votre première ou votre énième campagne de marketing digital, voici quelques bonnes pratiques à adopter pour vous assurer des retours et optimiser vos retombées.

#1 : Se définir un objectif

Première étape et certainement la plus importante : définir un objectif clair ! C’est la clé pour réussir une campagne emailing. L’objectif est d’informer ? de faire acheter ? de faire adhérer à une idée, un positionnement ou une image ? de créer de l’engouement autour de sa marque ? Posez-vous les bonnes questions avant de construire votre emailing.

 

#2 : Travailler votre ciblage

Il est inutile de rappeler l’adage des webmarketeurs : « Un bon email est un email envoyé à la bonne personne ». C’est là, l’une des démarches les plus importantes d’une campagne d’emailing. Un outil de gestion CRM, vous permettra d’affiner vos ciblages en démultipliant les filtres de segmentation, et en choisissant les profils d’interlocuteurs à qui vous souhaitez vous adresser.

 

#3 : Proposer un contenu attrayant avec un format optimisé

Nous avons défini le « pourquoi », le « pour qui », nous passons au « comment ». Soyons honnête ! Nous recevons tous, un ensemble d’email que nous n’ouvrons pas… C’est la triste réalité des choses. De surcroit, évitez les pages trop « lourdes » et trop longue à charger, préférez jouer des visuels percutants et sur l’ergonomie de votre message.

L’importance de l’objet : 1 internaute sur 3 ouvre un email dont l’objet est convaincant. Vous devez travailler l’objet du mail, avec un maximum de 60 caractères pour renforcer sa lisibilité. Dans un autre registre, n’hésitez pas à utiliser des verbes d’actions de manière à inciter vos lecteurs à l’action.

 

#4 : Créer un design et compatible multi devices

Pensez responsive design ! 52% des internautes consultent leurs emails sur un support nomade, selon une étude de SNCD. La logique du design et la compatibilité obligent à une refonte globale de la stratégie. Pensez au sens large. Votre site web est-il responsive ? Votre matériel est-il en capacité d’absorber un pic de visiteurs ? C’est autant de questions qui peuvent remettre en cause les résultats d’une campagne emailing.

 

#5 : Personnaliser vos messages

Vous avez un objectif, une cible, un objet attrayant et compatible ! A présent, parlons personnalisation ! Un email personnalisé est plus impactant qu’un email froid et déshumanisé. N’hésitez pas à intégrer des informations propres à votre client ou prospect, en fonction de votre objectif ! Il faut trouver un juste milieu, entre le mail trop personnalisé et le mail impersonnel et rigide.

 

#6 : Gérer les liens de redirection

Les liens de redirection doivent être soignés. Les fournisseurs de messagerie sont de plus en plus sensibles aux liens utilisés dans les emailings. C’est pourquoi, il faut impérativement que les liens soient travaillés. Il faut préférer les liens courts et éviter les liens avec des adresses IP. De plus, avant de cliquer sur le bouton « Envoyer », vérifier que l’ensemble de vos liens soit fonctionnel et veiller à ce qu’il n’y ai pas trop de liens quand même.

 

#7 : Optimiser le Call to Action

La réussite d’une campagne emailing réside dans l’efficacité de son Call to Action. En fonction de l’objectif initial de la campagne, il prendra différentes formes, c’est pourquoi, il faut penser « Expérience Utilisateur » Placer votre Call to Action au début de vos messages. Le temps de lecture d’un email est de 0 à 10 secondes pour 52% de la population. C’est pourquoi, il faut être clair ! Il faut amener naturellement les lecteurs à voir votre call to action.

 

#8 : Choisir le jour et l’heure d’envoi et tester

Le poète français, Jules Jouy a dit « L’heure, c’est l’heure ; avant l’heure, c’est pas l’heure ; après l’heure, c’est plus l’heure. », concernant l’emailing, rien n’est plus vrai ! Aujourd’hui, le mardi et le jeudi restent les jours d’envoi les plus performants1/3 des ouvertures se fait après 17H. Vous ne devez envoyer votre email qu’après l’avoir testé sur différentes supports et messageries pour éviter les déconvenues graphiques, ergonomiques et orthographiques.

 

#9 : Analyser les résultats des campagnes

Avec en ligne de mire l’amélioration continue, vous devez analyser les résultats de vos campagnes, autour de différents critères : le taux d’ouverture, le taux de clics, de rebonds, le nombre de leads, de visites, de lectures etc. Vous pourrez améliorer et définir de véritables plans d’actions.

 

#10 Recommencer

A présent, vous avez toutes les cartes en main pour réussir au mieux vos campagnes emailing. La création et l’optimisation de vos campagnes passent par l’utilisation de méthodes spécifiques mais également d’outils qui évoluent en fonction de l’environnement technologique, concurrentiel ou légal, à l’image des nouvelles directives du RGPD.

La solution Athénéo CRM by Mismo, propose un module d’emailing intégré permettant de gérer vos campagnes d’emailing marketing de bout en bout : définition de la cible, conception de l’emailing, envoi et analyse des résultats.

Pour plus d’informations, contactez notre service client par mail – service.client@mismo.fr, ou par téléphone au 02 40 72 90 00.